81 bardes actuellement sur le site, dernière mise à jour le dimanche 07 avril 2019
08 juin 2010 -

Interview de Felipe Machado Franco

Nuclear Blast a récemment interviewé Felipe Machado Franco, l'artiste colombien qui a réalisé les pochettes de A Voice In The Dark et At The Edge Of Time. C'est chez lui, en Colombie qu'il a répondu aux questions qui lui ont été posées.

A quand remonte votre connaissance du groupe ?

Je suis le plus grand fan de Blind Guardian au monde. En 1995, un ami m'a appelé en me disant : "Hey mec, j'ai trouvé un groupe qui sonne un peu comme Helloween et Rage, et le chanteur démonte carrément! Un parfait mélange entre power metal et thrash ... il faut que t'écoutes ça !!!". Après cette discussion, je me suis rendu chez un disquaire de Bogota et j'ai demandé au propriétaire de me procurer quelques CDs de Blind Guardian. Puis, à chaque voyage professionnel de mes parents, ils savaient que la meilleure chose à ramener à la maison était un nouveau CD de Blind Guardian, manquant à ma collection. J'ai tout de suite été inspiré par le travail d'Andreas Marschall sur les pochettes et c'est là que je me suis dit : "C'est ça que je veux faire de ma vie."

Pour cet artwork, comment s'est passé la collaboration avec le groupe ?

Ils me soumettent de nombreuses idées, et je leur réponds avec ma propre version de leurs idées artistiques. Je pense qu'Hansi et le groupe ont une idée précise de ce qu'ils veulent comme visuel, il y a toujours des négociations autour du concept à mettre en image. Ils sont vraiment les meilleurs avec qui travailler, par exemple quand il fallait réaliser la pochette pour le single "A Voice In The Dark", Hansi a dit après quelques tests : "Essaie juste d'imaginer quelque chose qui collerait avec le groupe, et surprends moi.". Ils m'ont fait confiance tout en m'orientant vers ce que je pourrais créer. Le concept de la pochette est surtout l'oeuvre du groupe. Pour chaque artwork de chanson (dans le livret), des idées venaient de chacun. Et oui, ce sera le premier livret de Blind Guardian à être entièrement illustré.

Est-ce que vous aviez eu l'opportunité d'entendre un peu du nouveau matériel avant de commencer à plancher sur le nouvel artwork ?

Malheureusement non, j'aurais bien aimé. Ca n'a pas été possible à cause de la masse de travail que représente la production. La direction et la création artistique ont été faites en même temps que l'enregistrement et le mixage, mais les indications du groupe étaient vraiment claires.

Les dragons et des figures encapuchonnées étaient très présentes sur les pochettes précédentes. Aviez-vous l'obligation d'en inclure pour celle-ci ?

Un dragon est toujours le bienvenu pour une pochette de Blind Guardian. La présence de cette créature était évidente sur le nouvel album vu que depuis leur dernier CD live (2003), l'homme encapuchonné, alias the Blind Guardian, n'apparaît plus (au premier plan, mais il est présent en arrière-plan). Mais j'aime le mystère que dégage ce personnage ! Du coup je l'ai inclus discrètement à la base des escaliers de la pyramide, et le groupe a accepté sa présence. J'ai toujours eu l'impression qu'il était celui qui, secrètement, raconte les histoires représentées par les différentes pochettes, voyageant de monde en monde. Je l'aime bien, car n'importe quel fan peut s'identifier à lui. Pour certaines parties de ce nouveau CD et pour l'artwork du single, on peut voir que le temps a passé pour lui aussi, on voit ses cheveux et sa barbe blanche sortir légèrement de la capuche.

Y avait-il un thème particulier que vous vouliez lier à la pochette ?

La direction artistique que m'a donné le groupe avait pour but de mettre en avant le mystère, une sorte de récit silencieux. J'ai vu ça comme un grand palais où les lignes temporelles s'entrecroisent, et où quelque chose d'important était sur le point d'arriver, que ce soit au début ou à la fin de l'histoire. C'est comme ça que je vois le lien avec le titre de l'album.

La "pyramide" semble sortir de l'océan. Etait-ce intentionnel ?

Un océan de sable, j'espère, hein ? J'imagine qu'on pourrait dire que le temps laisse passer la pyramide ... ? Tout ce que je sais, c'est que j'adore les interprétations dingues que peuvent faire les gosses d'une simple pochette, et je pense que c'est le but de pochettes de groupe de heavy metal ou de Blind Guardian.

Qui représentent les gardiens pour vous, et que protègent-ils ?

Je pense qu'ils protègent une réunion secrète qui se tient dans la pyramide, entre le nain qui porte le sac plein de fric dans Follow The Blind et ses amis les gobelins avec leurs pintes de bière près du feu de Tales From The Twilight World qui ont eux-même invité le joueur de cornemuse et ses potes de Somewhere Far Beyond. Si je ne me trompe pas, ils sont tous en train d'écouter les contes du marchand de sable tandis que la jolie elfe bleue de Nightfall In Middle-Earth leur fait une petite danse.

At The Edge Of Time
At The Edge Of Time

- Archives Des News -

Laisser une réponse :

Les 5 dernières news du site :

Demons And Wizards : un nouveau label, un nouvel album et des ré-éditions ! (07 avril 2019)
Demons And WizardsAlors qu'il y a moins d'un an nous pensions tous (ou presque) que Demons And Wizards était un projet enterré, le duo a su nous prouver le contraire en annonçant des dates de concerts pour 2019 dont voici un récapitulatif :31.05.2019 - Garage, Saarbrücken, Allemagne01.06.2019 (...)
Blind Guardian's Twilight Orchestra - Legacy Of The Dark Lands (02 mars 2019)
Die Dunklen LandeLe voici enfin ! Après tant d'attente, de teasing et de dates toujours repoussées, l'album orchestral de Blind Guardian est enfin près de voir le jour ! Et nous avons tout : une date de sortie, un nom et même un concept !Nous savions déjà que le groupe était en étroite (...)
Tokyo Tales, The Forgotten Tales et Live eux aussi ré-édités ! (14 janvier 2019)
Quand y'en a plus, y'en a encore ! Voici la dernière série de ré-éditions commencées en 2018 par Nuclear Blast. C'est au tour de Tokyo Tales, The Forgotten Tales et Live de se voir déclinés en différents versions pour le plus grand bonheur des fans (et de Nuclear Blast qui possède (...)
A Night At The Opera Revisited (Deuxième partie) (14 décembre 2018)
Nous voici à la fin du voyage, la dernière partie des interviews vidéos dans le cadre de la ré-édition du catalogue de Blind Guardian par Nuclear Blast.Dans ce dernier épisode, beaucoup de question concernant la production de A Night At The Opera ; surproduit ? sous-produit ? Voyez par (...)
A Night At The Opera Revisited (Première partie) (10 décembre 2018)
Le voyage touche presque à sa fin, nous voici sur la fin des interviews concernant les ré-éditions de Blind Guardian et c'est au tour de A Night At The Opera d'être décortiqué. C'est probablement l'album le plus complexe du groupe et c'est Charlie Bauerfeind (le producteur du groupe) qui (...)