30 bardes actuellement sur le site, dernière mise à jour le vendredi 02 décembre 2016

Biographie

Blind Guardian est né de l'idée de deux jeunes amis de collège : Hansi Kürsch et André Olbrich. A ses débuts appelé "Lucifer's Heritage", le groupe compte dans son line-up Markus Dörk (guitare) et Thomas Stauch (batterie). Le quartet sort alors une première démo en 1985 appelée "Symphonies Of Doom" ; sans grande prétention, elle donne cependant une bonne idée du style dans lequel le groupe va évoluer : un thrash / speed métal à la Helloween.
Une année et un changement de line-up plus tard (Christoph Theissen et Hans-Peter Frey remplacent respectivement Markus et Thomas) une seconde démo nommée "Battalions Of Fear" voit le jour. Le succès de celle-ci est plus grand que la précédente et le line-up change de nouveau et se stabilise pour les 20 ans à venir avec le retour de Thomas Stauch à la batterie et l'arrivée de Marcus Siepen à la guitare. Un changement de nom s'effectue alors et Blind Guardian né des cendres de Lucifer's Heritage.

Lucifer's Heritage

C'est en 1988 que sort le premier album, "Battalions Of Fear" (chez No Remorse Records), qui bien que sans être un chef d'oeuvre du métal comporte un titre énorme dans l'histoire du groupe, Majesty, qui est toujours repris dans les concerts aujourd'hui. Une première tournée démarre après cet album et c'est quelques 150 à 300 fans qui viennent chaque soir voir le combo de Krefeld sur scène. En 1989 sort "Follow The Blind", un album dans la veine de "Battalions Of Fear" qui est surement le plus dispensable des albums du groupe à ce jour. Une opération de l'appendicite mis Hansi en convalescence et obligea donc le groupe à annuler la tournée pour cet album. "Tales From The Twilight World" remonta la côte du groupe et l'intérêt pour le groupe devint bien plus fort pour de nombreux fans. En Allemagne, Blind Guardian tourna pendant 3 semaines et c'est à chaque fois devant 500 à 800 personnes que le groupe se donnera. C'est aussi pour cet album que le groupe joua pour la première fois hors de l'Allemagne : la Suisse et l'Autriche découvrent sur scène le son des 4 bardes.
"Somewhere Far Beyond" marque un grand changement dans la carrière musicale de Blind Guardian avec l'arrivée de claviers dans la musique du groupe. C'est aussi l'album qui lui apporta le succès car pour la première fois de l'histoire de Blind Guardian, un de ses albums atteinds les sommets des charts internationaux, le groupe devint une star au Japon en une simple nuit. Leur tournée dans ce pays fut monumental, le groupe jouait devant des salles de 4 000 personnes et a pu gouter pour la première fois à la vie de rock star. A noter que c'est le premier album du groupe sortit chez Virgin, en effet leur ancienne maison de disque No Remorse Records a fait faillite durant la tournée "Tales From The Twilight World". Cette tournée au Japon est d'ailleurs immortalisée par la sortie de "Tokyo Tales", premier album live du groupe qui est le dernier album produit par Kalle Trapp. En 1995 sort l'album qui est surement la plus grosse pièce du groupe à ce jour "Imaginations From The Other Side". La promotion autour de cet album est énorme : clip promo, mini film, objets promo, etc ... La production assurée par Flemming Rasmussen (producteur de Metallica) rend cet album encore meilleur et il devient rapidement l'album de référence du groupe et un des piliers du métal pour beaucoup de fans. Lors de sa tournée en Asie, Blind Guardian fût le troisième groupe de heavy metal à jouer en Thailande, juste après Metallica et Bon Jovi.
Sur "The Forgotten Tales" paru en 1996 le groupe se rattrape d'un oubli de "Tokyo Tales" et parait une version live de "The Bard's Song (In The Forest)" sur laquelle on se rend compte de la parfaite symbiose entre le groupe et le public sur ce morceau. Cette compilation permet aussi de voir le groupe sous un nouvel angle.

Blind Guardian

En 1998 avec "Nightfall In Middle-Earth" le succès du groupe continua et le groupe tourna même plus en Europe que pour la tournée de "Imaginations From The Other Side". Les fans n'hésitaient pas à reprendre les refrains de "Nightfall" et "Mirror Mirror" comme des hymnes de guerre. L'apogée de cette tournée fut le voyage en Amérique Centrale et Amérique du Sud (Mexique, Brésil, Argentine).
"A Night At The Opera" marque le second gros changement dans la carrière de Blind Guardian, la musique du groupe devient de plus en plus complexe et alambiquée (on est bien loin de la période "Somewhere Far Beyond"), en effet André nous confie que "Nightfall In Middle-Earth" ayant été le sommet d'un style qu'ils n'auraient jamais pu dépasser et qu'il valait mieux passer à autre chose. "And Then There Was Silence" est d'ailleurs considéré par Hansi comme le chef d'oeuvre de Blind Guardian toute époque confondue. La moitié du temps de production de cet album lui à d'ailleurs été consacré. La tournée de cet album fut une véritable croisade pour le groupe : plus de 80 dates dans le monde entier devant des foules de 2 000 personnes en moyennes mais cela pouvait monter jusque 6 000 comme le concert au Phillipshalle à Düsseldorf où les appels du public ayant été si fort après "The Bard's Song (In The Forest)" qu'Hansi ne pouvait plus communiquer avec celui-ci pendant plus de 5 minutes. L'ambiance de ces concerts est d'ailleurs bien retranscrite sur "Live" le second album live du groupe. Le succès du groupe est alors mondial, au Chili le groupe débute devant 3 000 personnes, en Russie à Moscou le concert est un tel succès que le promoteur local demande au groupe d'en refaire un autre après la fin officielle de la tournée, en Angleterre - terrain miné pour les groupes de métal traditionnels, surtout s'ils sont originaire d'Allemagne - le groupe fut engagé pour la tête d'affiche du festival Bloodstock. C'est aussi la première tournée du groupe en Amérique du Nord et celle-ci fut aussi un grand succès dans des villes comme New York, Los Angeles, Chicago ou Montreal.
Le "Blind Guardian Open Air", un festival organisé par le groupe lui-même fut la clôture d'une tournée de plus d'un an. Plus de 6 000 bardes du monde entier se rassemblèrent à Coburg pour deux jours de concerts couronné chaque soir par un show de Blind Guardian. Le DVD "Imaginations Throught The Looking Glass" retranscrit l'ambiance énorme des concerts du groupe lors de ce festival.

Blind Guardian

En 2005, le départ de Thomas du groupe suite à des divergences dans l'orientation musicale que prenait le groupe depuis "A Night At The Opera" et leur signature chez Nuclear Blast marquent un nouveau départ dans la carrière de celui-ci. C'est le jeune Frederik Ehmke qui est embauché pour officier à la batterie et étant mutli instrumentiste il joue aussi de la flute et de la cornemuse.
Le premier single de cette nouvelle ère, "Fly", sort en Mars 2006 et dès lors on peu se rendre compte que le groupe a encore plus poussé la complexité des compostions tels que cela avait été commencé sur les albums précédents. "A Twist In The Myth" sortit 6 mois plus tard ne fait que confirmer cette impression. La tournée commencée en mai 2006 s'achève à la mi-novembre 2007 et s'est déroulée sur les 5 continents.

En 2008, le groupe donne 3 concerts en Espagne durant l'été et est mis à contribution pour réaliser un projet qui s'avèrent être un de leur rêve : faire partie de la bande son d'un jeu vidéo ! Et c'est avec Ascaron et son jeu vidéo Sacred 2 que Blind Guardian va concrétiser ce projet. En plus de réaliser une chanson pour le jeu, le groupe va être carrément être modélisé numériquement pour apparaitre dans une vidéo qu'il faudra débloquer pour la visionner. Dans le jeu, Hansi vous donnera une quête à finir et vous pourrez assister au tout premier concert virtuel du groupe ! Cette chanson, appelée "Sacred" a été joué durant les différents concerts que le groupe a donné durant l'été 2009 et devrait apparaitre sur le prochain album du groupe prévu actuellement pour la seconde moitié de l'année 2010.

Blind Guardian

En octobre 2009, Blind Guardian rentre à nouveau en studio pour enregistrer le successeur d'"A Twist In The Myth" et ce n'est qu'en avril 2010 que sera achevé l'enregistrement d'"At The Edge Of Time". Pour cet album les choses ont vraiment été pensées en grand car c'est la première fois qu'un véritable orchestre est utilisé pour un album de Blind Guardian par exemple. De même pour le nombre d'invités qui est impressionnant, tout comme certaines de leurs spécialités ; qui aurait pensé un jour que des claquettes auraient pu être utilisées comme instruments pour une ballade ?
"A Voice In The Dark" est le premier single extrait de cet album et c'est juste un petit mois plus tôt que sort celui-ci. Pour marquer le passage vers le nouveau Blind Guardian, le groupe a volontairement choisi un morceau heavy et speed, moins expérimental que pouvait l'être "Fly". C'est d'ailleurs l'image principale qui ressort d'"At The Edge Of Time", un album plus heavy et plus speed que ne l'est "A Twist In The Myth". La tournée "The Sacred Worlds And Songs Divine Tour" démarre le 24 septembre 2010 pour l'Europe et ce n'est que le début d'une longue série de concerts ...

En 2012, le groupe refait parler de lui pour la sortie de "Memories Of A Time To Come", le premier best-of de Blind Guardian qui vient apporter un peu nouveautés en attendant la sortie du prochain album. 2 CD, 16 chansons, des ré-enregistrements, des remix, voila de quoi nourrir les fans qui n'attendent que des nouvelles des quatre allemands. La version deluxe se voie même affublée d'un troisième CD qui contient toutes les démos du groupe, depuis Lucifer 's Heritage jusque "Imaginations From The Other Side" ! C'est d'ailleurs le seul support officiel sur lequel elles apparaissent toutes !

Cette même année, Oliver décide de se consacrer entièrement à Rhapsody Of Fire et quitte donc Blind Guardian. C'est Barend Courbois, le fils du célèbre batteur de jazz Pierre Courbois, qui prend sa place à la basse lors des enregistrements et des concerts.

Au début 2013, Blind Guardian honore un vieux contrat de l'époque de Virgin Music et sort "A Traveler's Guide To Space And Time", une box collector ultime qui retrace tous les albums de "Battalions Of Fear" à "A Night At The Opera". Au lieu des 8 semaines espérées, le groupe à passé plus de 8 mois dessus, le travaille effectué sur cette box est donc titanesque : tous les albums ont été entièrement remastérisés exceptés "Tales From The Twilight World", "Somewhere Far Beyond" et "Imaginations From The Other Side" qui eux ont juste été remixés. On y retrouve aussi des démos inédites, des versions alternatives et des raretés de Blind Guardian !

Jusqu'en octobre 2014, le groupe ne donne des nouvelles que de manière épisodique, avec à chaque fois très peu de chose concernant le nouvel album et ce n'est qu'au milieu du mois que Blind Guardian annonce la sortie pour décembre 2014 de "Twilight Of The Gods", le premier single de l'album à venir qui sera un concept album, suite directe d'"Imaginations From The Other Side", "Bright Eyes" et "And The Story Ends" et qui sortira le 30 janvier 2015.

Début novembre 2014 "Beyond The Red Mirror" est annoncé, concept album qui nous fait retrouver le jeune protagoniste rencontré 20 ans plus tôt sur "Imaginations From The Other Side". Les deux mondes décrits ont radicalement changés ... Alors qu'il existait plusieurs passages entre ces mondes, il n'en existe désormais plus qu'un seul : le Miroir Rouge ! Commence ensuite une grosse tournée mondiale pour toute l'année 2015.