52 bardes actuellement sur le site, dernière mise à jour le vendredi 02 décembre 2016

Inspirations

L'univers dépeint par Blind Guardian dans ses chansons est riche et, quoi que l'on puisse en penser au premier abord, varié. Le premier contact avec le groupe, au travers des pochettes de ses albums et single, de l'artwork du site officiel ou encore du merchandising, donne l'impression que Blind Guardian est un groupe qui ne traite que de fantasy. Réduire les inspirations du groupe à cela est une grossière erreur, car, bien que la fantasy soit une inspiration majeure pour Hansi et André, ce n'est pas la seule, loin de là.

Puisque la fantasy occupe une place centrale dans l'univers du groupe, commençons par le maître de la littérature de fantasy, j'ai bien entendu nommé J.R.R. Tolkien. Hansi est un grand fan de cet auteur, et dit ne jamais se déplacer sans un exemplaire du Seigneur Des Anneaux. Il est donc normal de retrouver plusieurs références à la Terre du Milieu dans diverses chansons. La chanson phare du groupe The Bard's Song raconte l'histoire de Bilbo Le Hobbit, tandis que plusieurs chansons font des références directes à divers passages du Seigneur Des Anneaux : By The Gates Of Moria, Gandalf's Rebirth, Majesty (le narrateur de la chanson est Aragorn, et le refrain un appel pour qu'il reprenne le trône du Gondor), Run For The Night (je pense que le narrateur est l'un des membres de la compagnie de l'Anneau) et bien entendu Lord Of The Rings. La chanson Harvest Of Sorrow parle de Túrin Turambar et de Nienor Níniel (The Tear Maiden will not return - Níniel veut dire Tear Maiden en elfique), couple frère et soeur, mais aussi amants. Enfin, le chef d'oeuvre du groupe est sûrement l'hommage musical le plus important jamais fait à l'auteur britannique, un concept album entièrement consacré au Silmarillion. Nightfall In Middle-Earth sera analysé plus en détails dans un article dédié.

Hansi est fan d'un autre auteur, dont l'univers apparait régulièrement aussi dans les chansons du groupe, un auteur dont les romans et nouvelles sont bien moins oniriques que ceux de Tolkien : Stephen King. La chanson Guardian Of The Blind est inspirée du roman ça (Seven little children stand against the ghost), tandis que le roman The Tommyknockers a inspiré directement deux chansons de l'album Tales From The Twilight World : Tommyknockers et Altair 4 (nom de l'étoile d'où sont originaires les extraterrestres dépeints dans le roman). L'épopée de Jack Sawyer, dans le roman The Talisman, est décrite dans Follow The Blind (Searching for the Talisman - On the run to save my love). Le monde fantastique du Talisman est d'ailleurs proche de celui de la Tour Sombre, la saga en 7 tomes écrites par King, et à laquelle Hansi fait référence deux fois, dans les chansons Somewhere Far Beyond (the Wastelands - The Man in Black he waits - One more step to the Dark Tower) et Carry The Blessed Home (I'll turn to "the Red Fields of None").

D'autres auteurs ont inspiré Hansi et André pour les paroles de leurs chansons. Citons en vrac : Michael Moorcock et ses héros Elric (Dammed For All Time, Fast To Madness) et Corum (The Quest For Tanelorn), Frank Herbert et son cycle Dune (Traveler In Time), le roman Floating Dragon de Peter Straub (Welcome To Dying), l'univers de Blade Runner (Time What Is Time - Replicant or human), la serie de livres de Tad Williams (Otherland), le fameux Peter Pan de J.M. Barry (Fly - les paroles parlent de Neverland, le nom originel du Pays Imaginaire dans le roman) et enfin la série télévisée Twin Peaks (Black Chamber, qui se réfère à la Loge Noire).

En hommage à tous ces romans qui ont sûrement bercé l'imagination d'André et Hansi, une chanson complète leur fut consacrée, Imaginations From The Other Side, dans laquelle on retrouve pêle-mêle nombre de références :

  • Peter Pan
  • Le Seigneur Des Anneaux
  • Le Magicien d'Oz (Tin man et Coward Lion)
  • Excalibur, le film de John Boorman
  • Corum, le cycle de Michael Moorcock
  • Alice au pays des merveilles, de Lewis Caroll
  • Narnia, le roman de C.S. Lewis
  • Le Talisman, de Stephen King et Peter Straub

Après la littérature fantastique et de science-fiction, il existe un autre thème récurrent dans les paroles de Blind Guardian, et qui n'est pas évident à deviner au premier abord puisqu'il n'est jamais représenté graphiquement dans l'artwork du groupe. Ce thème est le christianisme, qu'Hansi et André abordent dans au moins 4 chansons, 5 si l'on compte l'instrumentale Inquisition, et plus en comptant les chansons abordant des sujets proches du christianisme. A part la chanson Banish From Sanctuary, qui évoque la vie de Jean Le Baptiste (Baptised with water - I can't understand your famous son), les autres chansons parlent de la vie et du destin de Jésus Christ (The Martyr, Sadly Sings Destiny et Precious Jerusalem).

Outre le Messie, le christianisme est évoqué via divers événements historiques, comme les croisades (Another Holy War) et les légendes arthuriennes, plus précisément la quête du Graal (The Script For My Requiem). Un autre événement historique, que l'on peut relier au christianisme, inspira Hansi : il s'agit du procès de Galilée par l'inquisition, évoqué dans la chanson Age Of False Innocence (For a moment it seemed there is space beyond the spheres - Would you like to mess with holy science).

Enfin, d'autres sujets divers et variés servirent d'inspiration pour les paroles des chansons du groupe. Outre la quête du Graal, mentionnée ci dessus, d'autres chansons évoquent les légendes arthuriennes. The Maiden And The Minstrel Knight raconte le mythe de Tristan et Iseult, cet amour impossible entre une princesse et un chevalier. Un autre événement inspira Hansi pour deux chansons : le meurtre du roi Arthur par son fils illégitime Mordred. Chaque chanson raconte la légende du point de vue de deux personnages : Merlin pour A Past And Future Secret (He is the one who took the sword Out of the Stone - Take Him Back to Avalon) et Mordred pour Mordred's Song (My Father's Blood). La mythologie arthurienne ne fut pas la seule à avoir inspiré Hansi, il puisa des chansons de la mythologie grecque et nordique aussi.

Plus précisément, la seule légende de la Grèce antique à laquelle le groupe fait référence est l'Iliade, avec les chansons And Then There Was Silence et Under The Ice, plus précisément à la prophétie de Cassandra. Il y a de plus une autre mention au monde grec dans la chanson Trial By The Archon (les Archons sont les juges de la république grecque).

En ce qui concerne la mythologie nordique, des références se trouvent dans les chansons Valhalla et Hall Of The King. Les paroles de ces deux chansons parlent du Valhalla, ce paradis pour les guerriers Vikings si leur mort fut glorieuse. Ce n'est qu'une interprétation cependant et il est possible de voir autre chose dans les paroles. De même la chanson Wizard's Crown pourrait être une référence à la fête païenne de Samhain.

Pour terminer, Hansi et André puise de temps à autre leur inspiration dans des faits plus modernes, éloignés de la fantasy ou des mythes. Excepté la chanson Another Stranger Me, qui traite de la schizophrénie (Is there anyone else here ? - There is someone else Another stranger me), la plupart des chansons sont alors des coups de gueule contre divers sujets brûlants : politique de Ronald Reagan (Battalions Of Fear - Star wars begin now, The Way of R.R), le terrorisme (Waiting For An Answer, les paroles de cette chanson sont fictives, et contiennent des réflexions sur la violence et l'espoir. Elle fut inspirée par les événements du 11 Septembre 2001), l'écologie (Theatre Of Pain - On a desert we called earth When the last whale went away), et la politique (Born In A Mourning Hall - Just sympathy for the higher class - The TV preacher said Just pay today).

Le monde de Blind Guardian est bien plus riche qu'il ne semble au premier abord, et les sources d'inspiration plus variées aussi : Tolkien et Stephen King certes, mais aussi la politique moderne, les mythes et l'histoire de Jésus Christ. Un monde fantastique, en somme, à l'image du groupe.