14 bardes actuellement sur le site, dernière mise à jour le lundi 11 décembre 2017

Ma Précieuse Jérusalem (Precious Jerusalem)

Aucun doute, doute
Je n'ai plus besoin de le cacher
J'ai trouvé qui je suis
Je tourne sans fin
Je m'élève et tombe ensuite
Je le sais bien
Chaque mot que je prononce
Semble n'avoir aucun sens

Les mots le guériront
L'amour vaincra
Les coeurs des sans-espoirs
Le tout-puissant vit encore

Se lever du coeur du désert
Se lever pour Jérusalem
Se lever du coeur du désert
Construire la vieille Jérusalem
Se lever du coeur du désert
Se lever pour Jérusalem
Se lever du coeur du désert
Construire la vieille Jérusalem

Je suis parti au-delà
Mais il n'y a pas de vie
Et rien n'est ce qu'il paraît
Je suis parti au-delà
Mais il n'y a pas de vie
Il n'y a pas de pluie salvatrice à Eden
Le paradis vide et stérile

Fêtons l'aube du fils

Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem
Nie vos prophètes, leurs passions et traite les
comme des imbéciles
Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem
Nie mon amour, mais tu peux changer le destin
Fils de l'homme
Tu m'appartiens

Je ne peux supporter la douleur
Plus de peine et de misère
Cela va et va, encore et encore
Et va encore et encore

Père, arrête-ça maintenant
Nous devons mettre un terme à tout ça maintenant

Tu penses vraiment être à mi chemin dans ton ascension
Je ne veux pas savoir si tu avais raison
Aucune certitude
Je dirais plutôt que tu es à mi chemin dans ta chute
C'est pourquoi je vais venir te secourir
Si je le peux

J'ai été capturé
Dans les étendues sauvages
Dans les étendues sauvages
Je m'en suis échappé indemne
Je me suis retrouvé
Dans les terres désertes
Dans les terres désertes
Mais tu étais là dans ma tête

Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem
Nie vos prophètes, leurs passions et traite les
comme des idiots
Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem
Nie mon amour, mais tu peux changer la vérité

Lève-toi et suis-moi
Car je vais apporter la lumière
Lève-toi et suis-moi
éveille toi et vide ton esprit
Je vais essayer de la ramener
La graine de la vie
Je vais essayer de le ramener
Le sceau de lumière

Tu dis donc
Que l'homme n'a pas la foi
Gardes à l'esprit
Que je peux lire entre les lignes
Mon lourd fardeau ramène
La vue aux aveugles

Je fus attrapé
Dans les terres sauvages
Dans les terres sauvages
Je m'en suis bien sorti
Je me suis retrouvé
Dans les terres désertées
Dans les terres désertées
Mais tu as pénétré mon esprit

Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem
Nie vos prophètes, leurs passions et traite les
comme des idiots
Je me tourne vers toi, ma précieuse Jérusalem

Nie mon amour, mais tu peux me changer